•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Membres à part entière de l’industrie 4.0, les technologies immersives (réalité augmentée et réalité virtuelle) ont une place de plus en plus importante dans les entreprises et les industries. De nombreuses entreprises comme Airbus ou La Poste utilisent désormais ce type de technologies pour améliorer l’efficacité et la sécurité de leurs salariés. D’après une étude menée par CapGemini sur 709 entreprises dont 603 utilisent des technologies immersives, 75% des utilisateurs de ces technologies ont pu constater des améliorations de plus de 10% de la rentabilité et de la réduction d’erreurs. Les technologies immersives permettent de plonger l’utilisateur dans un environnement virtuel avec lequel il peut interagir via différents outils comme des lunettes, un casque, un téléphone ou une tablette.

La réalité augmentée au service des industries

D’abord explorée dans les jeux vidéo, la réalité virtuelle est de plus en plus présente dans le quotidien des techniciens et employés de terrain. Elle rend possible la mise en relation du savoir-faire technique du salarié et d’informations techniques extérieures grâce à la superposition d’images virtuelles à la réalité. 

La réalité augmentée peut être mise en place grâce à des lunettes, un casque ou un téléphone par exemple. Avec le casque ou les lunettes, le salarié a les mains libres et peut continuer à utiliser ses outils grâce à l’affichage des informations complémentaires directement dans son champ de vision. Cependant, la tablette et le téléphone restent très utilisés car très efficaces et beaucoup moins chers. 

technologies-immersives

On peut utiliser cette technologie pour de l’assistance à distance en atelier ou pour de la maintenance. Le technicien pointe n’importe quelle zone où se situe le problème et peut obtenir en temps réel des informations. On parle ici de réalité mixte car on peut interagir avec les éléments affichés. Elle peut aussi être utile à de nouveaux employés de terrain qui sont peu habitués à leur nouvel environnement. Ils peuvent, via la réalité augmentée, obtenir une aide en direct depuis les bureaux de leur entreprise sur leur lieu de travail.

La réalité augmentée peut aussi avoir une fonction de visualisation. Elle donne accès à la prévisualisation des contraintes d’espace que peut engendrer l’achat d’une machine plutôt imposante grâce à la mesure virtuelle en temps réel du lieu.

Enfin, elle peut aussi être couplée à un système d’inventaire de géolocalisation indoor par beacons ou spacial mapping pour simplifier les inventaires. Les lunettes équipées du système de réalité augmentée détectent d’un coup d’œil de l’employé le produit scanné, ce qui augmente considérablement la rapidité d’inventaire des stocks.

technologies-immersives

 

Les technologies immersives dans le quotidien des employés

Un temps, la réalité virtuelle fut le propre des jeux vidéo avant d’être intégrée à l‘industrie. Elle permet, à la différence de la réalité augmentée, d’être plongé dans un univers virtuel interactif crée à partir d’images de synthèse et transmis par un casque de réalité virtuelle ou des écrans placés autour de l’utilisateur.

Grâce à son côté entièrement immersif, elle est fréquemment utilisée dans la formation des salariés. L’entreprise met en place des scénarios à grande échelle aussi variés que nombreux pour mettre l’apprenant dans une situation critique de manière sécurisante et sécurisée. Cela lui permet de s’entraîner à l’utilisation d’outils plus complexes ou à la réalisation de tâches dites destructives qui grâce à la réalité virtuelle peuvent être réalisées à l’infini sans matériel réel.

Par exemple, la réalité virtuelle peut être utilisée dans la formation de pompiers pour simuler des incendies exceptionnels ou pour préparer les chirurgiens à des interventions, tout cela sans que les erreurs du pratiquant constituent un risque pour la victime ou le patient. Dans le cas de la santé, la réalité virtuelle pourrait être amenée à être liée à un robot synchronisé : le médecin réalisera les gestes avec la réalité virtuelle et le robot réalisera les actions à sa place.

technologies-immersives

Cette technologie peut également être employée pour créer des maquettes et des prototypes virtuellement et de façon collaborative pour différents produits. La maquette peut ensuite être visualisée à l’échelle humaine sous de nombreux angles avec un casque de réalité virtuelle et même modifiée en temps réel. Ces maquettes peuvent ensuite être mises en situation pour simuler leurs performances dans des conditions extrêmes.

Ces technologies ont tout de même un coût de départ important selon les outils utilisés pour la mettre en place. L’autonomie de la batterie peut être très réduite notamment pour les casques de réalité augmentée et virtuelle et leur solidité et leur ergonomie ne sont pas toujours adaptées. Tous ces éléments font que les technologies immersives sont peu ou pas utilisables dans des conditions réelles de travail.

Malgré cela, les technologies immersives, que ce soit la réalité augmentée ou la réalité virtuelle, peuvent être prometteuses dans les industries. Elles sont une aide précieuse aux salariés de terrain comme aux salariés en formation. Ils peuvent avoir accès à des informations techniques précises en temps réel ou à des formations plus poussées que s’ils avaient été formés dans des simulations réelles dont les conditions les plus extrêmes sont difficiles à mettre en place.

Mais elles peuvent également s’avérer aussi utiles aux entreprises quand il s’agit de mettre en situation des outils comme des machines relativement imposantes pour tester leurs tailles ou encore des objets pour tester les performances et la résistance.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •