• 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages

Tester, contrôler, observer, mesurer, analyser … le technicien d’essais (ou Technicien Banc de Tests) est le juge de paix lorsqu’il s’agit de confirmer la faisabilité d’un projet. Son rôle est essentiel dans une organisation industrielle ou énergétique et les responsabilités qui lui sont confiées sont à la hauteur de l’intérêt du poste. Un métier polyvalent où la concentration, l’observation et l’esprit d’analyse sont autant de qualités indispensables.

 

 

Les missions du Technicien d’Essais

 

Le technicien d’essais teste les prototypes de moteurs ou d’équipements énergétiques à l’aide d’un cahier des charges élaboré par l’ingénieur en charge du projet. Il peut aussi s’appuyer sur un plan d’essais, toujours rédigé par l’ingénieur. Sa mission première est de réaliser toute une sorte de tests sur ces prototypes. Tout est envisagé et les tests sont nombreux ainsi que de différentes natures. La minutie fait partie des qualités indéniables pour ce poste. Les essais peuvent être de nature thermique (alternance de températures extrêmes), statique (composition), de résistance (rigidité, solidité) etc.

Il est aussi chargé de vérifier le bon fonctionnement des mécanismes transmis par l’ingénieur. Il possède et sait utiliser des appareils de mesure de pointe qui lui permettent de détecter la moindre anomalie. Celui-ci tire différentes conclusions de ses analyses et valide ou non, par la suite, la validité du prototype. Il peut aussi suggérer des améliorations et correctifs à l’ingénieur en cas d’essais non-fructueux. Une fois son approbation reçue ainsi que l’attestation de conformité, la phase de production à grande échelle peut commencer.

Le technicien d’essais travaille dans des laboratoires de constructeurs de production en série. Il possède, souvent, un équipement pléthorique et de qualité. Les secteurs dans lesquels on retrouve le plus ce métier sont l’aéronautique, l’automobile ainsi que l’industrie ferroviaire.

 

 

Les qualités du Technicien d’Essais

 

Études et Formation

 

Comme beaucoup de postes de techniciens, celui-ci est accessible après de nombreux BTS. Un BTS aéronautique est un tremplin idéal mais aussi le BTS Moteurs à Combustion Interne. Au total, ce sont plus d’une dizaine de BTS qui mènent à ce poste autant opérationnel que stratégique. 

Mais ce n’est pas tout, loin de là. Le « cycle préparatoire ingénieur aux EI CESI option gestionnaire en organisation et performance industrielle » est aussi une option. Enfin, les traditionnels DUT Génie Mécanique et Productique, Mesures Physiques ainsi que Sciences et Génie des Matériaux permettent de se démarquer en BAC+2.

Le technicien d’essais peut aussi provenir d’une formation BAC+3. Ici, ce sont les formations du nom de Licence qui auront la côte. Une licence mécanique, une licence pro acoustique et vibrations ainsi que maintenance et technologie sont des voies rêvées pour cette profession. L’avantage du BAC+3 étant d’arriver sur le marché de l’emploi avec un niveau de formation plus élevé.

 

Salaire et Évolution Professionnelle

 

La rémunération du technicien d’essais diffère selon les entreprises, souvent selon leur taille. Néanmoins, une fourchette plus ou moins précise est envisageable. Un technicien d’essais junior touchera entre 1500 et 1900 € brut. Mais avec l’expérience le technicien d’essais pourra ambitionner un salaire d’environ 2500€. Là-encore, le montant reste très variable suivant le secteur de l’entreprise et à sa taille.

Concernant l’évolution professionnelle qui s’ouvrira au fil de la carrière d’un technicien d’essais, celle-ci est souvent restreinte pour le même niveau de formation. Néanmoins, la spécialisation dans un secteur peut permettre au technicien d’essais d’obtenir une meilleure rémunération. La spécialisation par secteur concerne notamment le secteur aéronautique, très friand de techniciens d’essais acquis à ce domaine. Pour cela, la voie royale est la reprise de la formation. Un Master de Recherche ou encore une formation en ingénierie couplée à une expérience significative en tant que technicien permettra d’évoluer vers des postes plus recherchés, par la suite.


  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    4
    Partages